Je sais, je viens de vous dire que c'est l'été... 

Mais ça veut dire aussi que Noël est dans 6 mois tout juste.  Et donc qu'il faut commencer à préparer ses cadeaux !

Pour moi, pas de courses effrenées dans les magasins les semaines de fête : au pire, une accélération du rythme du tricot au 1er décembre !!!

D'ailleurs, quel intérêt d'acheter des cadeaux juste pour respecter cette sorte de convention encouragée par les commerçants ? 

De mon côté, j'ai abandonné depuis quelques années cette idée du cadeau obligatoire parce que c'est la tradition.

Chez moi, il y a des cadeaux pour les enfants et pour les grands, ça dépend...

De toutes façons, la plupart du temps, pour les grands, ce sont des cadeaux alimentaires fabriqués à la mitaine : pain d'épice, biscuits de noël... et pour les petits, je me transforme en lutin du père noël dès l'été...

Cette année, j'ai quasiment arrêté ma liste de cadeaux pour les enfants dès avril mais avec 5 petits-neveux ou nièces, il faut du temps. Surtout que l'an dernier, j'ai été empêchée de tricoter par une méchante tendinite. Pas question d'être prise au dépourvu cette année !!! Alors, même si je n'ai pas encore commencé, je sais où je vais.

Pour les grands, on verra si je suis inspirée...

Et si je vous dit qu'il faut y penser maintenant, c'est que commence une période cruciale pour fabriquer des cadeaux  : le temps des confitures !  

Avec l'été arrivent les fruits en abondance et pas chers : avec 5 kg d'abricots, on fait une quinzaine de pots de confitures. 

Autant de cadeaux potentiels ? Quand même pas, parce que c'est si bon la confiture d'abricot maison qu'on la fait pour son propre plaisir. Mais comme on n'en mangera peut-être pas 15 pots d'ici Noël, on pourra en offrir un ou deux. 

En attendant de vous donner quelques recettes, voici une photo un peu ancienne d'une année particulièrement faste en confiture...

confitures

 Et comment un pot de confiture peut devenir un cadeau de noël sans prétention mais unique !

confiture03